Hi.

Welcome to my blog. I document my adventures in travel, style, and food. Hope you have a nice stay!

Logements intermédiaires

Logements intermédiaires

Informations


Localisation : Commune d’ARPAJON et d'OLLAINVILLE (91)
Maîtrise d'Ouvrage : GROUPE VALOPHIS
Consultants : VOLGA (Paysagiste) + GINKO + E² + SODEBA
Programme : 68 logements : 29 maisons individuelles + 39 logements intermédiaires
Surface : 4 810 m²
Coût : NC
Démarche environnementale : NF HABITAT HQE, EFFINERGIE +.



Le projet de logements (T1-T5) de la ZAC des Belles-vues s'organisent en 2 parcelles. Ici, l’échelle collective s’efface au profit d’un dimensionnement des volumes plus modestes qui ménagent le tissu individuel implanté au sud de la parcelle. Depuis la rue, la fragmentation des volumes intimise en même temps qu’elle donne à lire l’intérieur d’ilot qui s’organise en une grande cour arborée. Les espaces extérieurs communs sont envisagés comme des supports au développement d’une façon de vivre économe, ingénieuse et inclusive, axée autour de la rencontre et du dialogue. Ils favorisent la mise à profit du savoir-faire habitant et des ressources disponibles localement. La cour centrale se dote alors d’une multitude d’activités utiles et ludiques : jardiner, bricoler, réparer, se détendre, jouer, etc. Les différents espaces extérieurs plantés répondent donc au souhait d’apporter des usages diversifiés et de produire un projet dont la qualité perdure dans le temps.

Le projet fait usage de matériaux pérennes dont les plus nobles participent à souligner les spécificités du projet, à savoir son contextualisme et son évolutivité. Ainsi, l’usage de la pierre affirme la présence d’un socle qui souligne la topographie si marquée du site. Ce socle est un clin d’oeil aux nombreuses maisons et murs en pierre meulières très représentatif de l’architectures du centre d’Arpajon et d’Ollainville.Les matériaux de façade des maisons participent également de la diversité des espaces bâtis. En effet, l’utilisation d’un bardage métallique à joint debout permet de varier le rythme des éléments (60, 40, 20 cm) qui le composent tout en assurant une homogénéité de traitement par l’usage d’un matériau unique.

Le projet a été imaginé dans une évolution des usages actuels et futurs, avec une attention particulière sur les annexes : chaque logement a la possibilité de construire une extension, afin de bénéficier d'un espace supplémentaire, comme des jardins d'hiver ou des celliers d'extérieurs.

Logements sociaux et en accession

Logements sociaux et en accession

Logements en accession

Logements en accession